Le Microbiote
Laisser un commentaire

Qu’est-ce que le microbiote ?

Le microbiote, désigne notre flore intestinale.

Micro, veut dire petit et bio la vie. Le microbiote, est toute la vie qui se trouve à l’intérieur de nos intestins.

Nous possédons tous un jardin intérieur d’environs de 20 à 22 pieds de long d’une superficie de 250 m2.

La flore intestinale est très importante pour notre santé et notre bien-être en général.

Le microbiote intestinal ou flore intestinale est peuplé de milliards de bactéries. Il y a des bonnes bactéries et des moins bonnes, une flore intestinale déséquilibrée va favoriser les infections. Préserver l’équilibre de notre flore intestinale est important pour prendre soin de notre système immunitaire .

L’intestin est la première barrière de défense de notre système immunitaire. Environ 70 % de notre système immunitaire se trouve dans nos intestin.

Nous avons environ 100 000 milliards de bactéries dans nos intestin, ce qui représente entre 10 à 100 fois plus que le nombre de cellules du corps humain et à 150 fois plus que les gènes microbiens que notre génome.

Le microbiote possède plusieurs fonctions :

  • améliore le fonctionnement de notre système immunitaire,
  • empêche certaines bactéries néfastes d’entrer dans notre organisme,
  • aide à digérer les aliments,
  • synthétise des vitamines et des minéraux,
  • contribue à réguler notre appétit,
  • aide à neutraliser certaines substances cancérigènes,
  • produit des substances anti-inflammatoires.

Le premier contact bactérien se fait lors de la naissance, lorsque le nouveau-né est en contacte avec la flore vaginale.

Lors d’un accouchement vaginal, le bébé est exposé à  différente souches de bactéries. Avant leur première année, les enfants qui sont nés par voie vaginale ont plus de 1 000 espèces de bactéries à l’intérieur de leur intestin.

Les enfants qui sont nés par césarienne ne sont pas en contacte avec les même souches de bactéries que les enfants nés par voie vaginale.

Les enfants qui ont été allaités ont une flore bactériennes différente que ceux qui ont été alimentés avec des préparations.

Les enfants nés par césarienne et ceux qui n’ont pas été allaités ne sont pas les seuls qui peuvent avoir un déséquilibre (dysbiose) des bactéries intestinales.

Plusieurs facteurs influencent le profil du microbiote :

  • Le mode d’accouchement
  • l’alimentation
  • l’environnement
  • le stress
  • les maladies
  • les traitements antibiotiques
  • les agents de conservation (empêchent la croissance des bactéries et des moisissures et préviennent l’oxydation, le rancissement, la décoloration….)
  • les antibactériens/antimicrobiens (parabènes, méthyle, éthyle, propylen, bisulfites de potassium et autres sulfites, sorbate de potassium, natamycine, hydroxytoluène butylé BHT, hydroquinone de butyle tertiaire)
  • les antiseptique (permet de supprimer ou d’empêcher le développement des micro-organismes).

Consommer des aliments contenant des probiotiques, des prébiotiques, des symbiotiques et/ou un supplément de probiotiques aide a avoir une bonne flore intestinale

Les probiotiques favorise le maintien de l’équilibre (symbiose) du microbiote. Ils améliorent les fonctions gastro-intestinales et aident à compenser les effets négatifs de l’emploi d’antibiotiques.

Le terme « probiotique » signifie favorable à la vie. Les probiotiques sont des bactéries bénéfiques qui font partie d’une flore intestinale en santé.

Quelques aliments contenant des probiotiques :

1. LE YAOURT (végétal)

Particulièrement celui que l’on peut faire chez soi.
Il est important de lire les étiquettes des yaourts commerciaux. Plusieurs contiennent du fructose, des colorants, du sucre raffiné, des arômes artificiels. Ceux-ci ne sont pas favorables pour la santé.

2. LE KÉFIR

C’est une boisson fermentée. Il est encore plus riche en probiotiques que le yaourt.

3. LE KOMBOUCHA

Le Kombucha est une boisson fermentée contenant des probiotiques 

4. LA CHOUCROUTE et autres légumes lacto-fermentés

La choucroute contient des probiotiques naturels très bénéfiques pour les intestins. Pour bénéficier des bienfaits de la choucroute, il faut qu’elle soit non pasteurisée.

5. LE TEMPEH

Le tempeh est un soja fermenté, riche en probiotiques. Il est également une bonne source de Vitamine B12.

6. LE MISO

Le miso est un aliment japonais traditionnel qui se présente sous la forme d’une pâte fermentée.

7. LE VINAIGRE DE CIDRE DE POMME

La version brute non filtrée et non pasteurisée du vinaigre de cidre est riche en probiotiques.

Différence entre les probiotiques, les prébiotiques et les symbiotiques.

Les probiotiques contiennent de bonnes bactéries vivantes tandis que les prébiotiques n’en contiennent pas.

Les prébiotiques contiennent des particules d’aliments non digestibles (des fibres) qui favorisent la croissance des bonnes bactéries déjà présents dans vos intestins.

Les symbiotiques combinent à la fois un probiotique et un prébiotique.

Bonnes sources de prébiotiques :

  • bananes,
  • petits fruits,
  • topinambour,
  • graines de lin, 
  • oignons, poireaux, ail, 
  • artichauts,
  • légumineuses

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.